Portraits de Poilus

Nous commençons à mieux connaître nos poilus, grâce aux documents que nous avons réunis, leur âge, leur profession, s'ils étaient mariés, à quel âge ils sont partis à la guerre, à quel âge ils sont morts.
Pourtant, ils n'ont pas de visage parce que nous n'avons pas trouvé de photographie d'eux.

Nous avons alors décidé d'imaginer leur portrait.

Pour cela, nous disposons d'un document : leur description sur le registre matricule.



A partir de cette description, nous fabriquons le PORTRAIT-ROBOT, avec des éléments à assembler : forme du visage, du front, du nez, du menton et autres détails.



Nous complétons ce portrait-robot avec la hauteur du front,la ccouleur des yeux, des cheveux et sourcils ...
Nous imaginons une moustache, une coupe de cheveux d'après des documents d'époque. Ensuite, nous complétons et mettons en couleur notre portrait à la date de sa mobilisation.

Pour cela, nous tenons compte de l'âge du poilu (s'il est âgé, il a des rides, s'il est jeune il a une petite moustache...) ainsi que de son régiment. En effet, en 1914, les uniformes étaient différents selon les armes. A partir de 1916, tout le monde ou presque avait le même uniforme.

         
 Le portrait imaginaire de
J-Cl VERNATON
 Le portrait imaginaire de
S. DUMAY
 Le portrait imaginaire de
M. VOLLAND


Avec les logiciels de dessin, on peut découper le portait en ovale, l'encadrer, le passer en couleur sépia. On a ainsi un portrait très proche des portraits anciens.



Cliquez ICI pour voir tous les portraits imaginaires